Text Glyphs Colophon
Cumul

Anne-Marie Poirier
Jennylie Harel

Cumul est une police de caractères non alphabétique basée sur une interprétation de la densité urbaine au cœur de Montréal. Les multiples langages symbolisent la dualité entre les secteurs en chantier et les infrastructures existantes. Cette série de signes exploite les perspectives linéaires en tant que trame de fond et les archétypes du quartier de façon plus sculpturale. L’accumulation, la répétition, l’isolement, l’orientation, la réflection, la réverbération, l’usure et la géométrie sont les thèmes qui ont servi de balises à l’élaboration des compositions graphiques. Vitrines sales, gommes écrasées, jets d’eau, chanterelles égarées, mégots de cigarettes, flaques d’eau, coussins abandonnés, églises, taches de peinture, bourgeons gênés, discussions dans l’air, seringues, matériaux délaissés, couleurs fanées, drapeaux dans le vent, troncs d’arbres dégelés, fruits frais du marché chinois… L’accumulation de ces éléments est porteuse d’ironie et met la lumière sur nos comportements conditionnés.

Cumul met l’emphase sur les éléments en arrière-plan du territoire afin de permettre aux utilisateurs de naviguer à travers la diversité invisible du centre-ville. La vision des créateurs est de refléter toutes les petites choses qu’on prend pour acquis et qui pourtant sont porteuses d’une grande richesse visuelle.